Annonces Présidentielles : vers une sortie de crise progressive

Annonces Présidentielles : vers une sortie de crise progressive

Apprendre à vivre avec le virus“, voici l’une des doctrine maitre mot répété maintenant depuis plusieurs mois. Suite à l’intervention présidentielle du Mardi 24 novembre, Emmanuel Macron a donné un peu plus de perspectives sur le plan de la sortie de crise et du second confirment.

Dès le 28 novembre 2021

Le confinement sera maintenu mais, dès samedi 28 novembre :

  • L’attestation permettra de se déplacer à 20 km du domicile et pendant trois heures
  • Les commerces non-essentiels pourront rouvrir selon des protocoles sanitaires stricts
  • Les services à domicile pourront rouvrir selon des protocoles sanitaires stricts
  • Les offices dans les lieux de culte seront à nouveau permis dans la stricte limite de 30 personnes​
  • Les activités sportives pour les mineurs seront, en outre, de nouveau autorisées à l’extérieur
  • Le télétravail reste notamment la règle partout où cela est possible

À partir du 15 décembre 2020

Le 15 décembre, le confinement sera levé si et seulement si les conditions sanitaires le permettent. Il sera remplacé par un couvre-feu de 21 heures à 7 heures sur l’ensemble du territoire.

Le couvre feu sera levé pour les soirées de Noël et du Nouvel An où la circulation sera libre. A partir de cette, les cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir en suivant un protocole sanitaire.

En revanche, notez les rassemblements festifs sur la voie publique resteront proscrits, mais les rassemblements et les événements festifs resteront prohibés.

Les activités sportives pour les mineurs seront de nouveau autorisées en salles.

À partir du 20 janvier 2021

Le 20 janvier, si les conditions sanitaires le permettent, il sera engagé la réouverture des restaurants et des salles de sport. Aucune date n’est, en revanche, fixée pour les bars et les discothèques.

Les lycées pourront être pleinement ouverts, avec la totalité des élèves si le nombre de contaminations quotidiennes reste sous la barre des 5 000. Suivront, 15 jours plus tard, les universités.

Une vaccination progressive

La vaccination, qui contrairement aux rumeurs ne sera pas obligatoire, pourra démarrer fin décembre-début janvier pour les personnes les plus fragiles en priorité.